Opération statues

L'église d'Alleur a besoin de vous !

Avant la période du premier confinement, le chantier de peinture de l'église a été lancé, ce qui avait nécessité la fermeture de l'église jusque fin avril 2020. Évidemment, dès la mi-mars, la fermeture de l'ensemble des églises pour le culte a prolongé cette période de fermeture jusqu'à une reprise très partielle et vraiment pas prolongée des célébrations. Notre planning a été tenu, et pour fin avril, nous étions prêts grâce à la bonne volonté de quelques personnes qui ont travaillé en alternance et en respectant les différentes consignes liées à la Covid19. L'équipe a peaufiné le travail (c'était le bon moment), et ce fût l'occasion d'approfondir un état des lieux qui a révélé une autre pandémie (terme bien connu aujourd'hui).

Parmi les nombreux résidents de notre églises, les plus anciens ont en effet contacté un virus aussi insidieux (voire plus) que le coronavirus , puisque ceux qui sont touchés ne sont plus en mesure de nous dire les symptômes ressentis qui ne peut être dès lors être découverts que lors d'un examen plus approfondi. Il s'agit en fait d'un ver de bois (dits Xylophage) qui colonise certaines statues ou autres pièces de bois. Voici le rapport des experts en quelques mots.

Il y a en fait deux clusters pour l'église :

1/ Le premier dans la nef de droite, à l'avant de celle-ci. Il touche les trois personnes de la famille de la Vierge, toutes nées au début de notre ère. Mais les statues datent du 18ème siècle, et elles étaient déjà présentes dans l'église qui fût démolie fin des années 1700 pour être remplacée par un édifice qui a précédé notre église actuelle (consacrée, elle, en 1877). Les trois personnages de cette bulle familiale sont la Vierge Marie, et ses parents Sainte Anne, sa maman, et Joachim, son papa.

2/ Le second n'est pas une bulle familiale, mais l'équipe des Saints Patrons de notre diocèse, Saint Lambert (de Maastricht +705) et Saint Hubert de Liège (+ 30 mai 727), accompagnés (en grand) par Saint REMY (Reims + 13 janvier 533) patron de notre paroisse. Ils se sont rassemblés dans la nef à gauche du chœur, et prenaient déjà place, comme la vierge et ses parents, dans les autels latéraux néogothiques réalisés en 1878 par le sculpteur Mathias ZENS de Gand, en même temps que l'autel principal de l'église ; ces autels ont été enlevés après le concile Vatican II. Les mauvaises langues diront certainement qu'ils ont trop côtoyé la famille de la vierge dans le premier édifice qui les a abrités, car le diagnostic est aussi alarmant pour eux que pour la vierge et ses parents.

Nous sommes donc en phase de recherche de spécialistes dans ce domaine pour leur trouver un lieu de repos (et de soins) où ils subiront un traitement de désintoxication préalable à une cure de jouvence qui respectera l'aspect artistique d'époque avant de nous revenir définitivement.

Ceci a un coût, et nous faisons appel à la générosité des Paroiss'iens (ou UP'iens pourquoi pas) pour nous permettre de lancer cette opération qui va devenir urgente pour leur éviter les soins palliatifs avant la crémation.

Votre don sur le compte : BE25 3404 0022 6482 de Fabrique d'Eglise Saint REMY Alleur

Communication : opération Statues.

Pour le Conseil de Fabrique : Léon BUSTIN (GSM : 0473 11 37 37, si quelqu'un avait un tuyau pour décrocher une subvention ou subside pour la conservation de ce patrimoine...)

Contact

Par email : upalloxh@skynet.be

Permanence décès : 0477.63.93.30

Messes