Eglise Saint-Jean-Baptiste à Loncin

Le village de Loncin est situé à l'orée de la vaste plaine de la Hesbaye. Il faisait, jadis, partie de la villa d'Awans-Loncin donnée en 894 par Lothaire 1er à l'Abbaye de Prüm.

La manière d'écrire le nom du village évolue au fil des siècles : Luncin – Luncinz –Lonchin – Loncin. La terminaison « chin » pourrait signifier « chemin » et dans ce cas « Loncin » pourrait être « le long chemin entre Ans et Awans ».

En 1860, l'ancienne église, située à côté du vieux cimetière, devint trop petite et délabrée. Une nouvelle est commandée. L'édifice, rue de Jemeppe, sera terminé l'année suivante et meublé progressivement. De style néo-classique, l'église comprend trois nefs de cinq travées, la dernière se prolongeant pour englober la tour occidentale et un chœur en abside semi-circulaire. Les colonnes remarquables sont monoblocs.

Parmi de nombreuses œuvres d'art, on remarquera :

L'autel majeur, daté de 1869.

Le trône d'exposition est orné d'un Christ ressuscité avec l'étendard et surmonté d'un crucifix.

Le confessionnal du XVIIIème siècle. Orné d'un fronton en médaillon, on peut y admirer un buste de Saint Pierre Apôtre.

La statue de Saint Jean-Baptiste, patron de l'église (en bois sculpté) figure le saint debout portant ses attributs principaux : l'agneau et sa tunique de poils de chameaux. Elle fut volée en 2010.

Le baptême du Christ, peinture sur bois datée du XVIIème siècle, orne le mur de la Chapelle.

Les autels latéraux sont munis d'un retable à niche et d'un fronton orné d'un delta mystique avec l'œil de Dieu.

L'orgue et le buffet furent exécutés vers 1870 par Pereboom et Leyser de Maastricht.

Dans le narthex d'entrée, se trouve une magnifique fresque en céramique représentant deux femmes ailées ou anges déposant une gerbe sur les tombes des héros.

En-dessous, on peut voir onze photos des soldats de Loncin morts pendant la Guerre 1914/1918 dont six sont tombés au Fort de Loncin le 15 Août 1914.

En 1921, à l'extérieur, Monsieur le Curé Julius Melchior fit ériger une représentation de la grotte de Lourdes utilisant des débris de l'explosion du Fort. Cet Abbé est aussi à l'origine du comité consultatif qui fit construire le monument du Fort avec l'aide de la Société Royale « Les Ansois Reconnaissants ».

Dans les années 1930, Monsieur l'Abbé Sylvain Marique arrive à Loncin. C'était un homme très engagé et il est à l'origine de la troupe scoute de Loncin.

En 1943, il s'oppose aux allemands qui veulent emporter les cloches. Finalement, ceux-ci s'empareront de la grosse datée de 1873. La petite, étant originaire de la première église, datée de 1650, est toujours en place. Une nouvelle grosse cloche fut bénie le 15 avril 1951. Elle s'appelle « Albert et Paule », les prénoms des parrains.

Il fut un temps où les rues du village étaient animées par la procession du mois de juin à l'occasion de la Saint Jean-Baptiste. Actuellement, on célèbre la messe en plein air (quand le temps le permet) dans la cour du Cercle paroissial.

Cette église, ouverte tous les jours de l'année, est heureuse de vous accueillir.

Elle a été voulue pour être un lieu qui invite à vivre un temps de paix.

Ses dimensions permettent de rassembler les chrétiens dans des célébrations chaleureuses et familiales.

Contact

Par email : upalloxh@skynet.be

Permanence décès : 0477.63.93.30

Agenda

Messe des familles
9h45
Eglise de Villers-l'Evêque


Veillée de prière
20h00
Chapelle d'Alleur

Réunion des JCM
20h00
Chapelle d'Alleur

Messe
17h00
Eglise de Loncin

Messe
18h30
Eglise de Xhendremael