Eglise Saint Pierre à Hognoul

L'histoire de Hognoul se perd dans la nuit des temps. Seul vestige connu des temps reculés, la pierre condruzienne qui serait un élément de dolmen et qui repose maintenant dans le cercle sacré des six tilleuls de la place du Tige.

Eglise St Pierre de Hognoul

Ce n'est que fin du 14ème siècle qu'on trouve trace d'une première chapelle, filiale de l'église de Villers-l'Evêque, qui avait été construite en raison du trop grand éloignement de cette dernière. Toutes deux dépendaient des chanoines de Saint Materne à Liège.

Les registres de baptêmes et de décès datent sa vocation paroissiale de 1680.

Du bâtiment, on sait peu de choses, si ce n'est que son entretien a toujours été difficile pour une population réduite et plutôt pauvre, peu aidée par les chanoines qui se faisaient volontiers tirer l'oreille pour faire honneur à leurs obligations d'entretien.

Le bâtiment tint péniblement jusqu'à la fin du 19ème siècle, quand fut construite l'église actuelle (vers 1898, consacrée en 1912) sur un terrain donné par un privé à la commune. A ce moment d'ailleurs, l'église changea d'orientation : initialement orientée vers la place du Tige, elle fait face à présent à la rue Louis Germeaux.

Saint Pierre, saint patron du lieu depuis les origines, a sa statue en bonne place dans le chœur. Le second patron est Saint Eloi, dont la fête, en décembre, donnait lieu à une bénédiction très suivie à l'époque où le cheval était encore un compagnon de travail indispensable et où la notion de vapeur qui lui était attachée n'était que celle qu'il dégageait dans la fraîcheur lorsqu'il avait trop travaillé.

Bien que dans son style de construction, cette église ne se démarque guère du style en vigueur à cette époque, son agencement intérieur par contre est remarquable : tout le mobilier (autels et confessionnaux) est intégré dans un lambris de chêne qui court tout le long des murs, formant une unité de style harmonieuse qui lui confère un charme certain, encore accentué par la qualité et l'unité des vitraux qui datent tous aussi de l'époque de la construction. L'autel face au public, lui, reprend depuis 1965 les éléments de l'ancien banc de communion.

Hognoul compte aussi trois chapelles :

  • la chapelle ND de Banneux, dans le mur d'enceinte de l'ancien presbytère, rue de la Libération,
  • la chapelle Dorjo (sur la Chaussée, face à l'ancien Ikea),
  • et la chapelle du Tombeu.

Sur le plan de l'animation, après une vaine tentative de ressusciter la procession lors de la fête patronale (fin juin), une messe festive se déroule une année sur deux dans un jardin privé face à l'église suivie d'un concert gospel et d'un dîner convivial, manifestation à laquelle tous les habitants du lieu sont invités quelles que soient leurs opinions philosophiques.

Les soupers de l'école maternelle Saint Joseph rassemblent également les villageois. Cette école est la forme actuelle de l'école fondamentale du village qui était tenue par des religieuses depuis le début du 20ème siècle ; elle fait maintenant partie, comme celle de Villers, du groupe scolaire d'Awans.

Revenons aux paroisses : leur origine et leur dépendance administrative et judiciaire ont lié de tous temps les sorts de Fooz et Hognoul. Les deux paroisses furent déjà réunies en 1802 pour se scinder à nouveau 40 ans plus tard.

La seconde fusion intervint au début des années 70, avec la nomination de l'abbé Lhoest comme curé de Fooz et administrateur de Hognoul. Les deux paroisses entamèrent alors une collaboration que poursuivirent les successeurs, l'abbé Rinen et l'abbé Colleye. L'arrivée de l'abbé Dino coïncida avec la création d'une unité pastorale à laquelle la paroisse d'Awans fut intégrée, bientôt rejointe par celles de Villers-l'Evêque et d'Othée.

En 2003, nouveau changement avec l'arrivée de l'abbé Leroy qui réunit sous l'égide d'un même curé les unités pastorales d'Awans-Fooz-Hognoul-Villers-Othée et d'Alleur-Loncin-Xhendremael dont les destinées sont confiées à l'équipe pastorale dirigée par l'abbé Fabrice de Saint-Moulin depuis maintenant quelques deux ans.

Secrétariat paroissial

Le secrétariat est ouvert les mardis après-midi, de 14 h à 16 h, et les vendredis matin, de 9 h à 12 h, au presbytère d'Alleur, rue de l'Aîte, 2. Il est accessible par téléphone au 04.263.52.06 ou par email upalloxh@skynet.be.

Permanence décès: 0477/63 93 30

Agenda

Messe
17h00
Eglise de Loncin

Messe
18h15
Eglise de Fooz

Messe
8h30
Chapelle de Hombroux

Messe
9h30
Eglise de Villers-l'Evêque

Messe
11h00
Eglise d'Alleur

Messe
11h00
Eglise d'Awans